Skip to content

À Propos

« Lorsque j’ai découvert que j’avais de l’endométriose en 2013, je n’avais pas encore conscience qu’il y aurait un avant et un après Endo dans ma vie. »

Ce que je n’imaginais pas non plus c’est que ce Après allait finalement annoncer un changement de vie positif. Bien sûr qu’il y a toujours des galères et quelques souffrances et que je préfèrerais parfois ne jamais avoir eu cette maladie, mais la plupart du temps je pense aussi sincèrement que cette maladie fait maintenant totalement partie de moi et qu’elle m’a fait découvrir des univers, des environnements et des ressources en moi que je n’aurais jamais soupçonnées.

Après de longs mois de souffrances physiques insupportables qui m’ont pendant un temps bien plombé psychologiquement, des mois où j’ai galéré au boulot (et heureusement à cette époque j’ai eu une boss femme qui a compris ma galère), des mois où je n’ai pas pu avoir de vie sociale, je peux dire aujourd’hui que c’est derrière moi.

Sachant que la moyenne pour poser un diagnostic d’endométriose est de 7 ans, j’ai eu beaucoup de chance car de mon côté en 6 mois c’était fait. Quand j’ai arrêté la pilule pour faire un bébé avec mon homme, les douleurs ont été juste exponentiellement insupportables et ne se cantonnaient plus aux seules règles. Pour te dire, je souffrais tellement que j’avais l’impression que mon utérus cicatrisait pendant 15 jours après mes règles, comme après une opération.

Ma gynécologue persistait à dire que c’était « normal d’avoir mal pendant ses règles » (je suis sûre que toi aussi tu y as eu droit). Un des premiers déclics de ma vie a été de m’écouter (c’était très rare chez moi, j’y travaille toujours d’ailleurs !) et de ne pas lâcher l’affaire. Je sentais bien que « non ce n’était pas normal !!!! ».

Après des péripéties assez tragi-comiques au cours de divers examens médicaux, où notamment un radiologue m’a annoncé que j’avais juste « une maaaaaagnifique endométriose stade 4 au côlon, et une adénomyose, ce que j’ai rarement vu » (en prenant un air béat limite admiratif) (j’ai d’ailleurs fait un podcast à ce sujet), je suis passée par beaucoup de souffrances physiques et morales

« Ton meilleur remède ce sera toi. »

Oui l’endométriose c’est souvent ça, une errance médicale très longue où personne ne te croit quand tu expliques que tu as mal à en vomir ou tomber dans les pommes, où on te fait croire que c’est dans tête ou que tu es simplement douillette, où tu passes ta vie à devoir prendre des hormones à contre-cœur car aujourd’hui il n’y a pas vraiment de traitement. Car non pour l’instant on ne guérit pas de l’endométriose. Je dis pour l’instant car je suis toujours très optimiste et j’espère qu’un jour on trouvera un remède. Mais aujourd’hui ton meilleur remède ce sera toi.

J’ai passé ces dernières années à me questionner sur l’origine de cette maladie, j’ai passé des heures de recherches sur le net, j’ai participé à des réunions d’associations sur l’endométriose, lu des tonnes de bouquins, j’ai mis en place pleins de choses pour me faire du bien. J’ai aussi eu un déclic quand je me suis retrouvée aux urgences à pisser le sang, et qu’en fait les médocs que je prenais étaient tellement forts qu’ils étaient en train de me détruire complètement les intestins. Et à partir de là j’ai commencé à m’intéresser à la naturopathie, à l’ayurveda, au yoga, à la méditation, aux huiles essentielles, à l’alimentation anti-inflammatoire, j’ai pris un peu tout ce qui m’intéressait et me parlait, j’ai mélangé à ma sauce et ça a fini par payer.

Donc je te mentirais si je te disais que je ne ressens absolument aucune douleur aujourd’hui ou que ma vie est absolument identique à celle d’avant 2013. Mais depuis quelques années je me sens au top, en forme, je peux bosser, voyager, sortir quand je veux, profiter et kiffer ma vie. Je suis toujours suivie par les médecins bien sûr, mais tout ce que j’ai mis en place m’a aidé à ne plus avoir mal.

« Alors, es-tu prête à démarrer ta nouvelle vie toi aussi ? »

Je t’invite à lire ce blog, écouter les podcasts, tester dans ton quotidien tous les tips que je partage, et me dire ce qui fonctionne pour toi ou pas ! Hâte de te lire, d’ici là prends soin de toi !

Florie.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib