Skip to content

Accompagnement de la grossesse en naturopathie

La naturopathie peut également être très utile en période de maternité. C’est une période de vie qui est aujourd’hui très fortement médicalisée dans nos sociétés occidentales, et qui peut paradoxalement créer des peurs ou du stress sans pour autant pouvoir les exprimer clairement. Elle est pour moi une approche complémentaire indispensable à d’autres pratiques, en plus de la médecine conventionnelle bien sûr, mais à laquelle on peut ajouter un suivi ostéopathique, d’acupuncture ou de réflexologie.

La naturopathie va pouvoir à la fois aider sur le plan physique, comme soulager certains maux typiques de la grossesse (hémorroïdes, douleurs au dos, ventre et poitrine, circulation sanguine paresseuse, fatigue, nausées…), mais aussi à faire en sorte que la grossesse se passe le mieux possible en appliquant les préceptes si chers à la naturopathie : le mouvement, la vitalité par l’alimentation, et l’expression et l’accueil de ses émotions. Et ceci aussi bien pour la vitalité de la maman que celle du bébé.

On sait aussi que nous héritons d’une partie du « terrain » de nos parents (une sorte de capital santé), donc faire en sorte qu’elle soit optimale va également grandement aider le futur bébé. L’objectif n’est pas de rajouter une couche supplémentaire de culpabilisation, mais de prendre conscience que notre propre vitalité est importante pour nous bien sûr, mais aussi pour nous assurer une belle grossesse et un capital santé pour notre bébé.

C’est aussi un moment de vie qui génère des inquiétudes, des questionnements, des doutes, parfois de très grosses remises en question, et il peut être salutaire de pouvoir exprimer ses émotions, les accueillir et les reconnaître, pour pouvoir aller de l’avant et avancer en confiance dans ce changement de vie.

Aussi, plus on commence tôt cet accompagnement, plus il sera efficace. On pense souvent à faire attention à ce qu’on mange, ou ce qu’on ingurgite (arrêt du café, du tabac), le jour où on est enceinte. Le travail peut se faire bien avant !  et il est valable aussi bien pour la femme que pour l’homme, je tiens à cette précision.

Alors comment peut-on accompagner une maman ou future maman ou futur couple pour faire de ce moment de vie si particulier, un moment de plénitude, de sérénité ? La grossesse n’est pas forcément une période appréciée de toutes les femmes, et c’est tout à fait normal. On n’a pas à se sentir obligée de baigner dans le bonheur 100% du temps, ce serait illusoire de croire cela. En revanche on peut mettre toutes les chances de son côté pour dédramatiser certains passages, et soulager certains maux qui peuvent nous gâcher la vie. Contrairement aux idées reçues, on peut continuer de prendre certaines plantes pendant la grossesse, et l’alimentation, les fleurs de Bach, les fleurs du Bush Australien, les hydrolats, seront nos meilleurs alliés pendant cette période.

Voici quelques clés de mes accompagnements, qui se déroulent en 5 séances et s’adressent aussi bien aux femmes qu’aux couples :

  • L’idéal est de commencer une première consultation dès le projet bébé, ou au moins 3 mois avant le « lancement » 😉. Cela permet de faire le point sur ses habitudes de vie, notre façon de nous alimenter, de gérer notre stress et notre sommeil, et laisse le temps au corps féminin de se délester d’hormones des contraceptifs par exemple… Tous ces éléments sont indispensables à notre fertilité, même si nous sommes en bonne santé par ailleurs. Un simple ajustement peut parfois permettre de réduire considérablement le temps de conception.

 

  • Ensuite, nous prévoyons une séance pour chaque trimestre de grossesse, soit 3 séances. Chaque trimestre aura une typologie de besoins spécifiques : les tout premiers mois peuvent être très émotionnels, ou difficiles car accompagnés de beaucoup de nausées ou vomissements ; les derniers mois sont peut-être plus impactants au niveau physique, mais on peut aussi commencer à cogiter sur l’accouchement… Je peux également conseiller des recettes de baumes pour réduire les vergetures par exemple, ou encore aider par des plantes à favoriser un accouchement harmonieux. Chaque séance est personnalisée au niveau alimentaire, activité physique et libération émotionnelle.

 

  • Je propose également une séance de réflexologie aux 2èmes et 3èmes trimestres. La réflexologie plantaire va notamment permettre de soulager les différents maux possibles, également d’agir sur le stress. Voir mon article sur la réflexologie ici.

 

 

  • Enfin je propose une dernière séance quelques semaines après l’accouchement, pour faire le point sur son déroulement, le contexte émotionnel, le contexte des premières semaines avec bébé. On peut accompagner la lactation par exemple si la maman souhaite allaiter ; on peut accompagner les douleurs post-accouchements, faire en sorte de regagner en vitalité avec certaines plantes.

 

Quelques idées clés si vous êtes en projet bébé :

  • Apportez un maximum de fruits et de légumes frais dans votre alimentation quotidienne, ainsi que des Omegas 3 qu’on trouve dans les petits poissons gras (sardines, harengs, maquereaux) et les huiles de Cameline, Noix, Colza, ainsi que les oléagineux (amandes, noix, noisettes)
  • Essayez d’éviter un maximum : le café, les sucres blancs, l’alcool, les gras saturés dans les plats industriels
  • Passer du temps en nature dès que possible pour s’oxygéner et faire chuter le stress
  • Privilégier des activités physiques régulières : celles qui vous font envie, ne vous sentez pas obligée de pratiquer un sport spécifique parce qu »’il faut »
  • Essayez de garder une bonne routine de sommeil avec des heures de coucher et lever régulières, et un minimum de 7 heures 30 de sommeil par nuit
  • Concernant l’arrêt du tabac, il peut être bénéfique d’arrêter avant d’être enceinte : si vous êtes motivée et prête (idem pour le futur papa), il existe des solutions en naturopathie pour vous accompagner et limiter les effets de manque
  • Apprenez à connaître votre cycle menstruel et repérer les moments de fertilité : je peux vous aider lors d’une séance. Car non, le cycle menstruel ne fait pas forcément 28 jours (ce chiffre qu’on apprend à l’école concerne une minorité de femmes), et on ne va pas forcément ovuler au 14ème jour !! Nous sommes des êtres humains, pas des robots ovulatoires 😉

 

Encore une fois, les clés sont nombreuses en naturopathie pour aider les femmes, les hommes et les couples dans un projet bébé. Ces quelques clés sont générales et utiles, toutefois un suivi personnalisé selon votre propre situation et vos propres besoins sera d’autant plus efficace. Le suivi naturopathique à lui seul ne suffit pas dans un suivi de grossesse. Il fait partie d’une des pierres angulaires d’un bon accompagnement, en complément et en coopération avec la médecine conventionnelle et d’autres pratiques corporelles comme la réflexologie, l’ostéopathie, l’acupuncture.

 

Prête pour un rendez-vous ? C’est par ici, sur www.doctolib.fr

 

Ces articles peuvent te plaire

Le magazine Elle parle du podcast Endolove !

Quelle joie de retrouver une fois de plus un article sur la thématique de l’endométriose
En savoir plus

Inauguration – Portes ouvertes le mercredi 8 Décembre à partir de 12h !

J’ai l’immense plaisir de vous convier à un moment de partage et de découverte, au
En savoir plus
Atelier Kiffe ton Cycle

Prochain atelier Kiffe ton Cycle à Nice : mercredi 24 novembre 2021 à 18h!

Je suis ravie de t’annoncer que le prochain atelier Kiffe ton Cycle va avoir lieu
En savoir plus
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
%d bloggers like this: