Le pouvoir des Fleurs de Bach

Fleurs de Bach

J’ai découvert les fleurs de Bach un peu par hasard, en pharmacie, et notamment le produit Rescue, qui est un élixir de fleurs spécifiquement dédié aux situations d’urgences (choc émotionnel, émotions très fortes, burn-out…). J’ai commencé à en prendre il y a une dizaine d’années pour gérer mes moments d’angoisse à cause du travail (je travaillais en cabinet de chasse de têtes à l’époque et le stress était à son apogée). Puis je me suis mise aussi à les prendre avant un vol en avion. Oui j’adore voyager, j’adorerais pouvoir faire un tour du monde, mais l’avion…. J’aime pas trop. Et encore une fois pour mon boulot je le prenais très très souvent (toutes les semaines ou toutes les 2 semaines). Heureusement le COVID a bien changé les choses depuis mais c’est un autre débat 😊

Au fil de ma découverte de la naturopathie j’ai souhaité approfondir ma connaissance de ces plantes car je prenais ce Rescue souvent mais sans vraiment savoir ni comprendre d’où ça venait, comment ça fonctionnait, tout ce qu’il y avait derrière.

Et c’est bien dommage car à l’époque je n’avais pas encore conscience des pouvoirs de la nature sur notre bien-être, mais aussi de l’importance de prendre en considération ce que la nature nous donne. Je prenais ce Rescue comme un médicament, mais sans remercier la nature de ce qu’elle m’offrait. Sans chercher à comprendre.

C’est pourquoi j’ai envie de te partager quelques connaissances sur les Fleurs de Bach, afin que tu les prennes en conscience et qu’elles te permettent de t’aider encore mieux. Je viens de terminer le livre d’Edward Bach, « La guérison par les fleurs ». Et maintenant je comprends d’autant plus cet engouement pour ces fleurs.

38 Fleurs développées par le Docteur Edward Bach

L’approche du Docteur Bach, initialement bactériologiste puis homéopathe, est simple. Ses 38 Fleurs ont des propriétés pour des typologies d’émotions ou d’états d’esprit, perçus comme négatifs dirons-nous. Si tu ressens de la jalousie ou de la possessivité excessive par exemple, la Fleur de Bach correspondante te permettra de faire ressortir en toi la qualité inverse, c’est-à-dire peut-être l’ouverture aux autres et la générosité.

Ce qu’il est important d’avoir en tête, c’est que pour Edward Bach nos émotions négatives et « défauts » sont en grande partie la cause des maladies. Je cite un passage du livre, qui m’a complètement scotché tellement cela correspond à ma vision de la vie (et à la vision de l’étude de la naturopathie au sens large) : « La nature de nos maladies physiques nous aidera en attirant notre attention sur la disharmonie mentale qui en est la cause fondamentale. Un autre grand facteur de succès est d’aimer la vie, de ne pas considérer l’existence simplement comme un devoir à supporter, mais à trouver une joie réelle dans l’aventure de notre voyage en ce monde ».

Alors attention, le but ce n’est pas de te faire culpabiliser d’être un peu impatiente ou jalouse hein ! on se détend !!

En revanche cela peut aider d’utiliser ces Fleurs quand un certain trait de caractère ou un état d’esprit que tu peux avoir à un moment donné, t’empêche de te sentir bien. Par exemple, j’ai pris la fleur White Chestnut pendant un certain temps, à un moment donné de ma vie où je tournais littéralement en rond dans ma tête et que je restais engluée dans un monologue de type « j’en ai marre de ce boulot, j’en peux plus, tout me fait chier, j’en ai marre, et j’ai pas envie, et j’en peux plus …. Etc ». Je me complaisais totalement dans ce mode de pensée jusqu’au jour où j’en ai eu assez et j’ai décidé de prendre cette fleur pour me soutenir.

Ce qui a plutôt bien fonctionné pour moi puisque j’ai pu peu à peu chasser ces pensées incessantes et utiliser toute cette énergie pour quelque chose de plus concret : je me suis décidée à faire ma formation de naturopathie quelques mois après. Alors heureux hasard ou pas, je ne sais pas 😊

Les 38 Fleurs de Bach sont réparties en différents groupes et correspondent à différentes situations :

  • La peur
  • L ’incertitude
  • L’insuffisance d’intérêt pour le présent
  • La solitude
  • L’hypersensibilité
  • Le découragement ou la désespérance
  • Le souci excessif du bien-être des autres

Le Rescue est un peu à part car il combine 5 Fleurs.

L’avantage des Fleurs de Bach est qu’elles conviennent très bien aussi aux enfants et aux animaux, et qu’il n’y a pas de risque de surdosage ou de mauvaise utilisation, car la fleur n’agira pas si ce n’est pas adapté à ta situation. On peut combiner plusieurs Fleurs mais il faudrait se limiter à 6 pour être sûre de bien se focaliser sur des actions précises.

Comment sont fabriqués les élixirs ?

Il y a 2 méthodes :

  • Les fleurs reposent dans une eau pure et au soleil pendant quelques heures
  • On enlève ensuite les fleurs, on garde cette eau et on la mélange avec un peu d’alcool (du Brandy) pour une bonne conservation

La 2ème méthode, pour certains élixirs :  on va faire bouillir les plantes dans de l’eau pure, et après avoir enlevé les fleurs, on ajoute de l’eau-de-vie dans le mélange.

Comment les utiliser ?

Prendre 2 gouttes de chaque fleur (s’il y en a plusieurs) et les mélanger à de l’eau. Les boire à distance des repas. En prendre quand on en ressent le besoin.

Pour une seule fleur, prendre 4 gouttes plusieurs fois dans la journée mélangées à de l’eau quand on en ressent le besoin.

Cela peut durer sur plusieurs semaines pour des troubles ancrés ou profonds.

Il existe plusieurs Fleurs de Bach pour t’aider si tu as de l’endométriose ou si tu es en processus de PMA.

Si tu souhaites en savoir plus sur les Fleurs de Bach et bénéficier d’une consultation avec moi, tu peux utiliser le formulaire de contact pour un rendez-vous.

 

Prends soin de toi

Les hydrolats et eaux florales : de précieux alliés pour l’endométriose

logo Endolove

 

Ils sont un peu moins connus du grand public que les huiles essentielles par exemple, mais les hydrolats et eaux florales sont aussi un allié de taille pour soutenir le cycle féminin.

Ces eaux sont issues de la distillation des plantes lors du processus de fabrication des huiles essentielles. A la distillation des huiles essentielles, on obtient : le liquide de l’huile essentielle qui surnage, et en dessous une eau plus liquide qui contient des molécules de cette huile essentielle mais beaucoup moins concentrée.

 

Les hydrolats et eaux florales ont donc les mêmes propriétés que les huiles essentielles, mais étant beaucoup moins concentrées leur utilisation sera beaucoup plus souple : les femmes enceintes, les personnes fragiles par exemple auront tout intérêt à se tourner vers les hydrolats. Alors si tu n’es ni enceinte ni une personne âgée de plus de 80 ans, pourquoi je te les recommande ? ah ah !!

Parce que les avantages sont multiples:

  • moins chers que les huiles essentielles
  • on peut aussi bien les utiliser en interne (donc les boire), qu’en externe (en cataplasmes, sur le visage, sur la peau). C’est top !
  • c’est un très bon complément des huiles essentielles ou des tisanes
  • c’est un traitement de fond qui agit en profondeur mais en douceur

 

Déjà, quelle est la différence entre l’hydrolat et l’eau florale ?

On parle d’eau florale quand on a distillé des … fleurs !

Les hydrolats pour le cycle féminin, j’adore !

 

Maintenant, passons à mes hydrolats favoris pour gérer le cycle féminin et notamment te soutenir si tu as de l’endométriose: 

Achillée Millefeuille : je pense que tu l’auras compris, j’utilise l’Achillée Millefeuille à toutes les sauces (tisanes, huiles essentielles et maintenant hydrolat). J’en bois une cuillère à soupe par jour dans un verre d’eau pendant toute ma phase lutéale (après l’ovulation / avant les règles). Elle me permet de gérer mon syndrome prémenstruel (douleurs des seins, irritabilité et peau grasse). Je l’utilise aussi pour me nettoyer le visage justement à cette période aussi.

Sauge Sclarée : la sauge sclarée aide aussi beaucoup pour les menstruations douloureuses. Elle est également parfaite pour le soin des peaux grasses et mixtes. Attention à ne jamais l’utiliser en cas d’antécédent de cancer hormono-dépendant.

Lavande : a une action anti-inflammatoire et apaisante. La lavande va également aider à apaiser les peaux sensibles.

Mélisseelle va rééquilibrer le système nerveux et elle est relaxante.

Alchémille : elle est très utile également en cas de syndrome prémenstruel car elle est progesteron-like, c’est-à-dire qu’elle va aider le corps à synthétiser la progestérone, l’hormone présente en deuxième partie de cycle.

 

Comment l’utiliser ?

Soit en interne : boire une cuillère à soupe de l’hydrolat dans un verre d’eau, et faire une cure de 21 jours.

En cataplasme : on imbibe des compresses chaudes d’hydrolat et on les applique sur le bas-ventre.

Sur le visage : imbiber un coton ou vaporiser l’hydrolat pour un effet tonifiant.

Veille à bien conserver ton hydrolat au frais après l’avoir entamé.

Et voilà le travail !

 

J’espère que cet article t’aura aidé, n’hésite pas à me faire part de tes commentaires et à le transmettre à tes connaissances !

 

En quoi le Yoga peut aider dans un processus de PMA ?

tapis-yoga

J’ai découvert la pratique du Yoga il y a un peu plus de 2 ans et j’ai regretté de ne pas m’y être mise plus tôt.

Quand j’étais en parcours PMA la pratique du Yoga m’aurait grandement aidé.

Je t’explique pourquoi :

  • le yoga est une pratique physique mais aussi mentale qui te permet d’agir sur ton corps physiquement, sur tes organes, ton système hormonal, ton bien-être psychique. Et c’est exactement ce dont on a besoin quand on est en parcours PMA, il nous faut nous ressourcer, prendre soin de nous, gérer les pics émotionnels, la fatigue liée aux traitements et aux allers-retours à l’hôpital, le stress…
  • si tu crées ces conditions favorables pour toi en terme de bien-être, de libération émotionnelle, de libération physique, tu ne peux que créer des conditions plus favorables pour la réussite de ta FIV ou de ton traitement, et tu vivras mieux cette période

 

Personnellement je pratique le Hatha Yoga, j’ai pris des cours en présentiel depuis le départ et maintenant que j’ai un peu plus de bases je pratique aussi à la maison. Pour moi le Hatha Yoga est le plus doux, ça ne veut pas dire le plus facile hein, quand je sors du cours je suis rincée mais je me sens légère comme une plume !

Ce que j’apprécie aussi particulièrement dans le yoga, c’est :

  • qu’on n’est pas dans un contexte de compétition avec des objectifs de performance hyper stressants ou dévalorisants ; on est en compétition avec soi-même en quelque sorte. Ce qui compte c’est de se faire du bien et les progrès viennent quand ils viennent. S’il te plaît ne te compare pas aux nanas qui postent des photos de ouf sur Insta, ce n’est pas ça le vrai Yoga !!
  • on peut pratiquer à peu près n’importe où, n’importe quand, pas besoin de beaucoup de matériel à part investir dans un bon tapis et éventuellement une sangle et une brique, c’est tout !

 

 

 

Au niveau du rythme, j’essaie de me tenir à un cours par semaine, mais je n’y arrive pas toujours. Ce n’est pas grave. Il faut être bienveillante envers soi et ne pas se rajouter encore une pression de plus.

Il existe d’autres types de yoga qui sont plus dynamiques mais je ne recommanderais pas ça en processus de PMA. Pendant cette période on a besoin de douceur je trouve, à moins que tu aies plus besoin de te défouler et dans ce cas-là une bonne marche (ou course si tu te sens) dans la nature sera aussi très bien !

 

Les tisanes peuvent beaucoup t’aider pour avoir moins mal

plantes
Une des premières choses que j’ai mises en place pour gérer mes douleurs, c’était les tisanes. Il y a un moment donné où j’ai un peu rejeté la médecine classique, j’en avais marre de me bourrer de médocs de plus en plus forts, et qui me détraquaient tout le reste (les intestins notamment). Alors quand j’ai découvert la naturopathie et toute la puissance des plantes, je me suis plus particulièrement intéressée aux tisanes. Alors je ne dis pas qu’il faut arrêter les médicaments du jour au lendemain, surtout si tu souffres le martyre. Par contre ce que tu peux faire, c’est utiliser les plantes pour agir en complément dans un premier temps et voir comment ton corps réagit. Je suis certaine qu’il appréciera ! Il y a particulièrement 3 plantes qui m’aident dans mon quotidien, et que j’adore:
  • l’Achillée Millefeuille
    • c’est ma favorite (toute comme l’huile essentielle) ; elle est magique car elle est à la fois anti-spasmodique donc elle va diminuer les spasmes et crampes de tout ton bassin et elle agit aussi sur la régulation des flux utérins (donc elle aide à perdre moins de sang)
  • le Framboisier
    • le framboisier est LA plante de la Femme, quelle que soit la vie de la femme, pendant les douleurs de règles, pour la ménopause, après l’accouchement … bref c’est une plante à avoir absolument avec toi ! elle aide à réguler les hormones, elle est magique je te dis
  • l’Ortie
    • l’Ortie est super car elle est reminéralisante, donc elle apporte beaucoup au corps pour se reconstruire, je la prends souvent après les règles car elle est pleine de fer !
Voilà, donc là tu as selon moi les 3 plantes majeures pour t’aider à réguler tes cycles et gérer tes douleurs. Tu peux te faire des cures sur 2 ou 3 mois par exemple, en les prenant matin et soir en tisane. De mon côté je prends de l’Achillée Millefeuille à raison de 3 tisanes par jour quelques jours avant mes règles, puis les 2 premiers jours des règles car c’est à ce moment que je suis le plus susceptible d’avoir mal. Vas-y mollo quand même, pas toute la journée hein, certes ce sont des plantes, mais justement, elles sont puissantes.