Skip to content

Pourquoi et comment arrêter le café pour être en meilleure santé ?

Si tu es accro au café, tu as peut-être remarqué que cette addiction n’était peut-être pas une bonne habitude à long terme pour toi. As-tu éventuellement ressenti des douleurs ou des brulures à l’estomac, des difficultés digestives (diarrhées), l’impression de ne pas pouvoir fonctionner sans café (notamment au travail), une dépendance au café pour aller aux toilettes (le fameux 3C : café – clope – caca !), un état de nervosité ou d’irritabilité si tu n’as pas ta dose …. Tous ces signes montrent qu’une consommation importante de café n’est pas si bonne que ça pour ta santé.

De quel type de consommation parle-t-on ?

En théorie, notre corps peut supporter, sans trop de déséquilibres, un taux de caféine de l’ordre de 400mg par jour. C’est l’équivalent de 4 expressos par jour. Et on parle uniquement ici de caféine contenue dans le café. Car d’autres boissons contiennent également de la caféine, notamment le thé, les boissons à base de cola et même le chocolat. Et plus on consomme notre café long, plus la caféine se dilue et devient forte.

L’Union Européenne avait même tiré la sonnette d’alarme en 2015, en particulier pour les femmes enceintes et les adolescents, pour qui une surconsommation peut engendrer quelques risques cardiovasculaires, de l’anxiété et des risques pour le fœtus. (L’UE visait principalement la consommation de boissons énergisantes type R***Bull chez les plus jeunes.)

A contrario la consommation modérée de café aurait des vertus, selon certaines études, sur la prévention du diabète, de la maladie d’Alzheimer ou de maladies cardiaques.

Alors pourquoi faudrait-il arrêter le café ?

L’objectif ici n’est pas de faire un procès au café, mais de prendre conscience qu’une consommation en excès peut être une source supplémentaire de mauvaise hygiène de vie pour toi. Si tu bois 1 ou 2  cafés par jour, que cela n’a aucune conséquence sur ton estomac, ton état de fatigue ou ton sommeil, alors il n’y a a priori pas de raison de réduire ou d’arrêter ta consommation.

En revanche, si tu sens au fond de toi que ta digestion n’est pas au top, que tu te sens dans un état de fatigue chronique, que tu enchaînes facilement les allers-retours à la machine à café, que tu as même l’impression de n’être pas réveillée sans ton café … cela vaut peut-être le coup de se poser la question.

En naturopathie, nous recherchons en permanence un équilibre acido-basique et une homéostasie (c’est-à-dire une auto stabilisation, un réglage automatique) du corps qui vont nous permettre de chercher cette énergie vitale et donc d’être en forme. La mécanique d’un excitant comme la caféine (idem pour le tabac ou l’alcool), est que le corps va devoir puiser dans ses réserves pour apporter le surplus d’énergie que l’on croit obtenir de l’excitant lui-même. C’est donc un leurre. C’est notre corps que l’on sollicite encore plus avec ces substances, c’est tout. Notre métabolisme va s’accélérer non pas pour nous donner des forces, mais pour se débarrasser de ces poisons. (source : Petit traité de naturopathie, Christopher Vasey).

Si tu as des soucis de santé, ou que tu te sens particulièrement fatiguée(e) en ce moment, stressée, il peut être intéressant de reconsidérer ta consommation de caféine au global, et de chercher à la réduire.

 

Qui peut bénéficier d’un arrêt ou d’une réduction de la consommation de café ?

Je dirais tout le monde, mais plus particulièrement :

  • Si tu as tendance à l’anxiété, au stress, voire au burn-out familial et/ou professionnel
  • Si tu sens que tu as une addiction à la caféine, que tu as l’impression de ne pas tenir le coup sans elle
  • Si tu as des problèmes d’insomnie, de sommeil de mauvaise qualité : il faut 24 heures au total pour se débarrasser totalement de la caféine de ton corps, donc même si tu bois une dernière tasse à 14h, ton corps et ton cerveau sont toujours sollicités par la substance en te couchant… Je parle d’amélioration de sommeil d’ailleurs dans cet autre article : clique ici. 
  • Si tu fais de l’hypertension
  • Si tu as un déséquilibre hormonal, un syndrome prémenstruel fort, un trouble dysphorique prémenstruel, de l’endométriose, de l’adénomyose, le syndrome des ovaires polykystiques, une ménopause difficile à vivre (bouffées de chaleur intenses, irritabilité)
  • Si tu es sujette aux migraines
  • Si tu as des difficultés à tomber enceinte (dans le cadre d’une hygiène de vie revue au global)
  • Si tu as des problèmes de peau (acné)
  • Si tu as des problèmes digestifs : reflux, mauvaise digestion, brulures d’estomac…
  • Si tu es enceinte

 

Comment arrêter ?

Les symptômes à l’arrêt de la caféine peuvent être violents, et sont équivalents à ceux vécus pour tout sevrage d’une addiction (tabac, alcool et autres…). Cela peut se traduire par des maux de tête, une fatigue immense et une envie de dormir permanente, de l’irritabilité, des difficultés de concentration, voire une tendance à la dépression. Tout ceci, bien qu’un peu inquiétant sur le moment, est normal, alors il ne faut pas utiliser cette excuse pour reprendre sa consommation de café !

  • La meilleure stratégie pour éviter ces symptômes et bien vivre les quelques jours ou semaines qui suivent, est d’y aller progressivement.

Exemple :

  • Tu consommes dans une journée : 5 cafés longs, 2 thés, 2 co** zéro.
  • Première semaine : tu réduis à 4 cafés longs, 1 thé, 1 co** zéro.
  • Deuxième semaine : tu réduis à 3 cafés longs, 1 thé ou 1 co** zéro.
  • Troisième semaine : tu passes à 2 cafés longs par jour.
  • Quatrième semaine : tu passes à 1 café long par jour.

 

  • Une autre stratégie est de compenser parfois avec quelques alternatives pour éviter le manque et s’habituer à d’autres boissons qui sont très bonnes gustativement et qui apportent des nutriments de qualité. Attention toutefois, il ne s’agit pas de remplacer une addiction par une autre ! Les thés rooibos, infusions, eaux citronnées sont sans calories (si tu ne rajoutes pas de lait ou de sucre bien sûr), ce qui n’est pas le cas des autres exemples de la liste ci-dessous.
    1. Thé rooibos ou infusions
    2. Thé matcha
    3. Chicorée
    4. Lait d’or
    5. Smoothies ou jus
    6. Eau citronnée

 

  • Enfin, si tu le sens de cette façon, tu peux aussi arrêter totalement ta consommation du jour au lendemain, en te fixant une date comme quelqu’un qui arrêterait la cigarette.

Chaque personne a un fonctionnement différent, à toi de trouver la méthode qui te correspond le mieux.

 

En conclusion, tu l’auras compris, il y a de très bonnes raisons de réduire ou d’arrêter sa consommation de café pour accéder à une meilleure hygiène de vie. Ce n’est pas insurmontable, c’est comme tout processus de changement, il faut se donner du courage pour démarrer, puis penser au pourquoi on fait ça et penser à tous les futurs bénéfices. Personnellement j’ai fait quelques arrêts de plusieurs mois et j’ai ressenti une nette amélioration au niveau de mes douleurs d’endométriose. Je pense arrêter pour de bon, je me sens beaucoup mieux sans café du tout, mais cela n’engage que moi.

Si malgré ces conseils, tu n’y arrives pas seul(e), clique ici pour prendre un rendez-vous de naturopathie avec moi, je me ferai un plaisir de t’accompagner.

 

Recette d’une infusion qui donne un coup de boost :

  • Du gingembre frais (1cm)
  • Une demi-cuillère à café de curcuma en poudre
  • Un demi-citron bio en rondelles
  • Une cuillère à café de miel

Ajouter tous les ingrédients (sauf le miel) dans de l’eau bouillante, laisser infuser 10 minutes.

Filtrer. Rajouter le miel au moment de la dégustation.

Ces articles peuvent te plaire

Repenser sa vie sexuelle en 3 actions

Cette semaine je souhaite te parler des difficultés que l’on peut rencontrer dans sa vie
En savoir plus

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une discipline, une philosophie de vie, qui s’est d’abord développée au Etats-Unis
En savoir plus
l'été à la plage

L’été, saison du coeur en médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, on a coutume de prendre soin de soi au fil des
En savoir plus
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Twitter
Follow Me
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :